Herminette, un outil qui traverse le temps



L'herminette est un outil de travail du bois. Un ébéniste, un couvreur, un forgeron, un plâtrier, ou encore un tonnelier ne jure d’ailleurs que par cet ancien outil, dont le nom fait allusion à une « petite hermine », en référence à son tranchant courbé à la manière du museau de l'animal. L’herminette révèle effectivement son utilité dans le polissage, le sciage, le fraisage, ou encore le façonnage. On peut ainsi la ranger dans la catégorie des outils à main, des outils de coupe, ainsi que celle des outils bois.

Le tranchant


Très affuté comme la lame de scie, le tranchant constitue la pièce maîtresse d’une herminette. Son biseau se trouve sur la face concave qui regarde l’utilisateur. Comme bon nombre d’outils anciens et de vieux outils, son plan est perpendiculaire au manche. On distingue ainsi une herminette d’une hache.

L’herminette dans la sculpture sur bois


L’herminette est très sollicitée dans les métiers du bois. Elle fait partie des outils de sculpture dédiés à la sculpture sur bois. Les professionnels et amateurs d’art populaire ont recourt à divers modèles pour fabriquer des mâts totémiques, des masques, ou encore des bols. Des artisans adeptes des coutumes séculaires les utilisent aussi pour élaborer des chaises, des barres de tonneau, des auges… Cet ancien outil est aussi tout indiqué pour dégrossir des ouvrages sculptés. Le dégrossissage peut par exemple au dressage de la face supérieure des poutres posées au sol, au façonnage de formes galbées et au creusage.

Equipement-clé des charpentiers et menuisiers


L’herminette fait aussi partie des outils de charpentier les plus sollicités, aux côtés des ciseaux à bois. Les charpentiers de marine bois et les charpentiers de haute futaie s’en servent pour assurer les finitions. Cette hachette se terminant en large gouges vient alors peaufiner les résultats obtenus avec un rabot de finition. On le range aussi dans la catégorie des outils menuisier incluant le ciseau à bois et le serre joint. Comme un bédane, il permet par exemple de conférer un arrondi à une pièce de bois. Il fait aussi office de mortaiseuse pour creuser une mortaise sur une poutre à terre. Enfin, une herminette est également sollicitée pour s'assurer de la droiture des angles, à la manière d’un trusquin.

Bien choisir son herminette


Pour avoir une bonne ergonomie, mieux vaut opter pour une herminette avec un manche cintré. Les meilleures herminettes présentent aussi un manche amovible, très pratique lors de l'affûtage de la lame.

Comment préparer un beau mariage ?